Le 750, olivier

REF : 750OL7003

174.00

Développé en collaboration avec Robert Beillonnet, sacré 2 fois Meilleur Ouvrier de France, Le 750 est un couteau de poche au caractère et à la lame bien trempés.

Equipé d’une lame large, épaisse avec double émouture et contre-tranchant, d’un manche qui tient bien en main, et d’une soie débordante pouvant servir de levier, Le 750 est le partenaire idéal des chasseurs et sportifs outdoor.

Longueur
22 cm
Longueur plié
12.5 cm
Largeur
1.7 cm
Poids
110 g
Finition
Mat
Longueur lame
Environ 9,5cm
Matière
Bois
Type d'acier
Inox 14C28N
174.00
couteau-de-poche-750-noyer Couteau de poche 750, noyer
Développé en collaboration avec le MOF Robert Beillonnet

Un couteau de poche racé

Le 750 est fabriqué artisanalement à la main dans notre atelier.

  • Fabrication 100% française et artisanale
  • Acier Sandvik 14C28N chargé au carbone
  • Acier trempé
  • Emouture complète de la lame
  • Contre-tranchant sur le dos de la lame
  • Cran forcé à butée fixe
  • Montage par rivets réalisé manuellement
  • Soie débordante de protection avec bélière

Vendu avec étui cuir et boîte cadeau noire

couteau-de-poche-750-noyer Couteau de poche 750, noyer

Nos conseils d'entretien

Nous recommandons d’essuyer la lame à la main avec une éponge douce.
Ne pas laisser au contact prolongé de l’eau, d’une source de chaleur ou de produits chimiques.
Eviter les forts écarts de température.
Stocker le couteau dans son étui.

Essuyer le manche de temps en temps avec une goutte d’huile de lin ou d’huile d’olive pour lui redonner de l’éclat.

Retirer les dépôts éventuels de matières qui peuvent de glisser au sein du mécanisme et altérer le fonctionnement du couteau.

Affiler le tranchant dès que le couteau semble couper un peu moins bien.

couteaux-de-poche-750-en-cours-de-fabrication Couteaux de poche 750 en cours de fabrication

Le mot de l'atelier

Le couteau de poche 750 doit notamment son style racé à sa “soie débordante”.

Cette partie métallique qui déborde au bout du manche se prolonge à l’intérieur de ce dernier.
Pièce du couteau à part entière, elle trouve, en débordant du manche, d’autres utilités : bélière, décapsuleur, levier… Et vous, comment vous en servirez-vous le plus ?