Que ce soit pour faire de l’effet ou tout simplement pour faire plaisir et se faire plaisir, le besoin de dresser une belle table se révèle toujours à un moment ou à un autre.

La gastronomie moderne se veut de plus en plus libre dans les usages et sait créer des tables sublimes sans toujours respecter les codes classiques de l’art de vivre et des arts de la table. Toutefois, pour ceux qui veulent revenir aux sources, voici le béaba du « dressage de table », ou comment mettre le couvert dans les règles de l’art!

Comment bien dresser sa table ? La nappe A choisir en fonction de l’occasion
Plus le repas se veut d’exception, plus la nappe doit être sobre et monochrome. Une nappe blanche étant de rigueur pour les repas fastueux. Plus le repas est convivial et à la bonne franquette, plus la nappe peut présenter de la couleur et des motifs.

Dans l’idéal, il faut la faire dépasser de 20 à 30cm.
Si vous voulez qu’elle pende davantage, pensez à laisser malgré tout au moins une dizaine de centimètres libres au sol pour que vos convives ne soient pas gênés pour glisser leurs pieds sous la table.

Les plis occasionnés par les tables rectangulaires doivent se faire dans la longueur.

Astuce : Un molleton placé sous la nappe amorti les sons, améliore le confort des convives et protège votre table !

COMMENT BIEN DRESSER SA TABLE ? Les serviettes A assortir à la nappe
Les serviettes doivent toujours être assorties à la nappe et s’accorder avec la décoration de table.

On les place généralement au centre de l’assiette pour un déjeuner et sur le côté (gauche de préférence) pour un dîner. La tradition anglaise les présente sur les assiettes à pain.

COMMENT BIEN DRESSER SA TABLE ? Le couvert A ne pas confondre avec Les couverts
On appelle couvert, l’ensemble des accessoires de table nécessaire à chaque convive (couverts, assiettes, verres…).

Dans l’idéal, chaque couvert doit occuper 70cm. Pour le confort des convives, mieux vaut éviter de descendre en dessous de 60cm.
La mise en place du couvert doit se faire, entre 1 et 3cm du bord de la table.

Dresser sa table dans les règles de l’art

comment-dresser-la-table
COMMENT BIEN DRESSER SA TABLE ? Les assiettes Leur nombre dépend du faste du repas
Plus le dîner sera fastueux, plus il y aura d’assiettes sur la table.

La tradition française limite cependant le nombre à 3 assiettes qui symbolisent les 3 plats d’un repas classique (entrée, poisson, viande), empilées de la plus large à la plus étroite.

S’il est prévu de servir plus de plats, les assiettes et couverts associés sont généralement amenés au moment du service afin de ne pas encombrer la table et gêner les convives.

Dans le cadre d’une présentation classique, l’assiette de présentation – qui ne s’utilise pas mais sert de cadre esthétique pour le repas – est placée en premier. Elle reste en place tout au long du repas, et n’est enlevée que pour servir le dessert.

L’assiette du plat principal est placée ensuite, puis l’assiette de l’entrée.

Il est fréquent de placer une quatrième assiette au-dessus des fourchettes et alignée aux verres. Il s’agit de l’assiette à pain sur laquelle on place généralement un tartineur ou un couteau à beurre.

Où placer le couteau et la fourchette ? Les couverts Distinguer ceux nécessaire au repas de ceux utilisés pour le dessert
Les couverts se placent de part et d’autre des assiettes dans l’ordre du menu : de l’extérieur (premier plat servi) vers l’assiette (dernier plat servi). La pointe du manche doit être alignée à l’assiette.

Pour le repas

Généralement, la fourchette et le couteau de table, qui servent au plat principal, sont à côté de l’assiette.

Les Couteaux sont placés à Droite de l’assiette (CD), tranchant tourné vers l’assiette, les Fourchettes à Gauche (FG). Cette logique est en fait pratique, puisque chaque couvert est ainsi placé du côté de la main qui va l’utiliser.
Ainsi, la cuillère de table (également appelée cuillère « à soupe » ou “à potage”), se place du côté des couteaux, lorsqu’elle est nécessaire pour déguster un plat, bien entendu.

Les fourchettes et les cuillères se placent pointe vers la nappe dans le cas d’un dressage à la française (on pouvait ainsi voir les armoiries), ou pointe vers le haut dans le cas d’un dressage à l’anglaise. Toutes les cuillères et fourchettes de votre dressage devront être pointées dans le même sens.

Astuce : Si vous prévoyez de servir une viande poêlée, pensez à remplacer le couteau de table par un couteau à steak.

Pour le dessert

Afin de ne pas encombrer la table, les couverts à dessert sont de préférence amenés au moment du dessert.

S’ils font partie du dressage, ils doivent être placés horizontalement entre l’assiette et les verres.

Près des verres, le couteau à dessert, tranchant côté assiette et manche à droite puisque c’est la main qui va l’utiliser.
En dessous, dans le même sens, la cuillère à dessert. Puis, près de l’assiette, la fourchette à dessert, manche à gauche.

COMMENT BIEN DRESSER SA TABLE ? Les verres Un pour chaque boisson

Le verre à eau et le verre à vin

On les dispose de droite à gauche par ordre de contenance.

Le verre de droite est celui qui a la plus petite contenance, généralement le verre à vin blanc.
A côté, le verre à vin rouge, puis, le verre à eau avec la plus grande contenance.

Pour ce qui est du placement sur la table, le verre à vin rouge se positionne au-dessus de la pointe du couteau de table.

Le dressage à la française organise les verres en biais alors qu’ils sont présentés à l’anglaise en suivant une ligne horizontale.

La flûte ou la coupe à champagne

Si vous prévoyez de servir du champagne, la coupe ou la flûte se positionne à la française derrière les verres du repas, entre le verre à eau et le verre à vin rouge, et aligné à gauche du verre à eau pour une présentation à l’anglaise.

COMMENT BIEN DRESSER SA TABLE ? Les accessoires et la décoration de table Une mise en beauté personnalisée

Des couverts de service adaptés à chaque met et une assiette à pain, une salière et une poivrière (à raison de 1 pour 4 convives), un beurrier sont autant d’accessoires qui améliorent le moment de dégustation.
Sachez toutefois que le porte-couteau, souvent connoté à tort comment étant un accessoire raffiné, n’était en fait, à l’origine, utilisé que lors des repas humbles où l’on conservait le même couteau pour différents plats. Il permettait de ne pas tâcher la nappe qui pouvait donc être réutilisée à l’occasion du repas suivant ! A éviter donc, lorsque vous souhaitez mettre les petits plats dans les grands !

Quant à la décoration de la table doit être le résultat de votre créativité et l’expression de vos goûts.
Photophores, fleurs, objets…
La décoration de table peut aussi installer un thème autour du repas.
Il faut toujours qu’elle soit en harmonie avec votre linge de table et vos couverts.

Astuce : Pensez léger ! La décoration de table ne doit pas empêcher les convives de se voir ou gêner le service.

A présent, il ne vous reste plus qu’à passer à table… ou en cuisine ! Bon appétit !

table-de-l-oustau-de-baumanière © Table à l’Oustau de Baumanière***