Un couteau ça sert à quoi ? COUPER ! Mieux comprendre pour mieux acheter
En braves couteliers que nous sommes, la première réponse que nous donnons à cette question est qu’un couteau est un ustensile tranchant qui sert à couper.

C’est la fonction première du couteau, celle qui lui vient du silex.

Pourtant il existe sur le marché quantité de couteaux qui ne coupent pas !

Certains parce que ce n’est pas leur vocation (couteau à beurre, tartineur, couteau à poisson…) d’autres juste parce qu’ils sont d’une qualité médiocre à l’usage. Et pourtant ils s’appellent bien couteaux…

Pourquoi ?

Pour la forme : une lame avec un manche, c’est un couteau. Et tant pis s’il ne coupe pas vraiment… Le consommateur n’y verra que du feu !?

Monsieur et Madame Manjaveclesdoigts peut-être…
Mais il est certain que les professionnels et amateurs de la cuisine et de la table ne sont pas dupes. Eux, voient le couteau comme un outil.

Nombreux sont les puristes qui n’aiment pas que l’on parle du couteau ainsi. Et pourtant…

Vous est-il déjà arrivé de bricoler avec des outils entrée de gamme puis d’avoir le plaisir d’utiliser des outils haut de gamme d’un ami venu vous aider ?
Le gain de temps, l’efficacité dans l’action, la qualité du travail réalisé et sa durée dans le temps… incomparables n’est-ce pas ?
Et bien il en va de même avec un couteau.

Vous arriverez presque toujours à vos fins avec un couteau lambda. Mais travailler avec un couteau haut de gamme, spécialement étudié pour un usage précis, vous apportera de l’aisance dans les gestes, de la rapidité dans la coupe et un résultat plus régulier, plus réussi.
De même, utiliser un couteau qui coupe à table c’est avoir le sentiment que la viande est plus tendre qu’ailleurs avant même qu’elle soit sous la dent! Et un aliment tranché est bien plus agréable à déguster qu’un aliment déchiré, ou déchiqueté par une mauvaise lame. Les textures et les goûts sont plus nets, plus agréables !

Un bon couteau doit répondre aux exigences de son propriétaire.

Cela ne nous empêche pas de rejoindre ces puristes, en considérant aussi le couteau comme un objet, beau à regarder et à montrer. Parfois même tellement beau qu’il devient un objet d’art.
Souvent porteur de sens et de tradition, il raconte une histoire d’hommes, de savoir-faire, de techniques transmises à travers les époques.

Il impose un style, donne le ton à une table, caractérise la personnalité de son détenteur.

Alors… ?
Continuerez-vous à acheter un couteau sans le regarder dans les détails ?

Si votre réponse est « non », promis, dans notre prochain poste sur le thème, nous vous donnerons quelques astuces pour choisir un bon couteau !