Quand faut-il entretenir un couteau ?
Vous avez un bon couteau en main mais la qualité de coupe n’est plus ce qu’elle était ? Vous souhaitez entretenir votre couteau afin qu’il coupe comme à son premier jour ? VOICI QUELQUES ASTUCES À CONNAÎTRE POUR PARTAGER UNE VIE AVEC VOTRE COUTEAU.

Avant d’acheter quelque matériel que ce soit, souvenez-vous qu’il est important de penser à l’entretien de votre couteau avant qu’il ne coupe plus.
Il n’y a pas de règle écrite sur le sujet mais disons que l’affilage* doit être régulier, l’affûtage* ponctuel et l’aiguisage* doit se faire le moins possible ! (*Ne vous inquiétez pas, on explique tout juste en dessous !)

Votre couteau ne coupe plus et, en lisant ces lignes vous pensez qu’il est, du coup, trop tard ?

Rassurez-vous, il existe des solutions ; elles nécessitent cependant un peu de savoir-faire. Si vous avez le moindre doute, et que vous tenez vraiment à votre couteau : consultez un professionnel.

Aiguiser? Affûter ? Affiler ?
Quelques éléments de vocabulaire pour bien comprendre de quoi nous parlons.

Lorsqu’il s’agit de l’entretien d’un couteau et de sa lame, il est important de maîtriser quelques notions :

  • Aiguiser : créer ou recréer le tranchant en enlevant de la matière afin d’affiner l’acier de la lame. Terme souvent utilisé aussi dans le langage commun à la place d’affûter et affiler.
  • Affûter : entretenir le tranchant du couteau afin qu’il conserve une bonne qualité de coupe.
  • Affiler : rendre parfaitement nette la ligne du tranchant (c’est-à-dire le fil). On donne du fil à un outil tranchant après utilisation ou après l’avoir affûté, en enlevant les aspérités créées par le contact de la lame avec un aliment, un support ou un outil d’affûtage.
Quel couteau avez-vous en main ?
Avant tout, apprenez à connaître votre couteau, car chaque couteau et chaque lame de couteau doit être entretenu en fonction de ses caractéristiques.
  • Un couteau avec des dents ne peut être ni aiguisé, ni affûté, ni affilé.
  • Le type d’acier, la dureté de la lame, son type d’émouture (forme du tranchant), et sa longueur vont vous donner des précisions sur l’outil que vous devez utiliser.
  • Employer un outil inadapté à la qualité de votre couteau (trop ou pas assez performant) revient à ne pas entretenir votre couteau.
  • Votre couteau a-t-il besoin d’être aiguisé, affûté, affilé ? La qualité de l’outil que vous allez utiliser dépend de votre réponse à cette question.
  • Plus l’acier, son traitement et la fabrication de la lame sont de qualité, moins votre couteau aura besoin d’être entretenu.
Quels outils ?
Différents outils existent pour l’entretien des couteaux.

Si leur nom stipule « aiguiser » il n’en demeure pas moins qu’en fonction de leur performance, de leur grain et de leur matière, ils seront plus ou moins à même d’aiguiser, d’affûter ou d’affiler.
Certains sont utilisables de suite, d’autres nécessitent un apprentissage plus ou moins approfondi.

Parmi les plus utilisés, nous présentons :

  • Le fusil à aiguiser
  • La pierre à aiguiser, naturelle, composite ou en céramique
  • L’aiguiseur, électrique ou manuel

dans l’article [ COMMENT “AIGUISER” SON COUTEAU – 2/2]